Le consommateur

L’information qui est partagée par des voitures intelligentes sur les conducteurs a attiré l’attention du chien de garde de la vie privée du Canada. Ça risque de s’avérer de plus en plus un problème à l’avenir. Les gouvernements devraient commencer à déterminer à qui appartiennent les données et qui peut les utiliser et comment.

Un sondage réalisé au Canada montre que les Canadiens sont divisés sur la question des véhicules sans conducteur. Voici quelques-unes des statistiques :

infographics

À la fin de l’année dernière, selon un sondage auprès des automobilistes britanniques, ces derniers ont déclaré que 39% d’entre eux envisageraient d’utiliser un véhicule sans conducteur.

%d blogueurs aiment cette page :