Assurance

Qui devrait payer pour un accident sans conducteurs ? Bastiaan Krosse, qui dirige le programme de conduite automatisée à l’institut de recherche TNO, a déclaré que des décisions relatives à l’assurance doivent être prises dès maintenant, avant que la voiture autonome ne devienne réalité.

La USAA offre de l’assurance pour les conducteurs de covoiturage dans trois nouveaux États américains.

Mitsui Sumitomo Insurance et Aioi Nissay Dowa Insurance du Japon ont développé conjointement un nouveau produit d’assurance pour couvrir les risques impliqués dans des essais de démonstration de voitures autonomes. La nouvelle politique couvrira les risques possibles impliqués dans des essais de démonstration de voitures autonomes d’une façon globale. Mitsui Sumitomo Insurance et Aioi Nissay Dowa Insurance croient que le nouveau produit va encourager plus d’entreprises à démontrer leur technologie. Les primes d’assurance seront différentes, en fonction du nombre de véhicules utilisés dans un essai de démonstration et de la période d’essai. Ils devraient se situer entre des dizaines de milliers de yens (centaines de dollars) et des centaines de milliers de yens par test par an. Les deux assureurs espèrent vendre des polices aux constructeurs automobiles, aux institutions de recherche, aux fournisseurs de pièces, aux entreprises de télécommunications, aux compagnies de téléphone et sociétés de logiciels.

Daimler a mis en place son propre assureur de garantie : la Mercedes-Benz Versicherung AG. Ce geste est probablement une indication de la façon dont Daimler va soutenir ses lancements de véhicules sans conducteur.

%d blogueurs aiment cette page :