Positionnement pour la mobilité du futur

Apple a obtenu un brevet majeur relié au transport en commun. Selon Apple, l’application apporte aux utilisateurs des informations pour le transport en commun des métros, autobus, trains et traversiers, avec les lignes et les stations directement sur la carte. La nouvelle fonctionnalité de transit est personnalisée pour chaque ville où elle est disponible — la signalisation sur votre écran sera la même que celle sur la rue, et vous saurez exactement où se situe l’entrée de la station de métro la plus proche. Lorsque vous planifiez un parcours, un seul toucher tire vers le haut les horaires et vous obtiendrez des instructions étape par étape pour vous garder sur la bonne voie. En combinant cet outil avec toutes les autres options de mobilité, l’utilisation intégrée de la mobilité sera beaucoup plus facile.

Toyota va dépenser un milliard de dollars pour la recherche sur les technologies autonomes.

Kia a annoncé qu’elle investira 1,3 milliard de £ dans le développement de la technologie en 2018. Le premier objectif sera d’introduire des technologies de conduite partiellement autonomes, comme un système de stationnement à distance qui permettra à une voiture de stationner d’elle-même à la pression d’un bouton. Les voitures avec cette technologie pourraient être sur la route d’ici à 2020. L’objectif est de développer des voitures entièrement sans conducteur d’ici 2030.

Microsoft va développer la technologie des véhicules sans conducteur avec Volvo.

Uber a franchi de grand pas pour la mise en œuvre de la technologie de localisation, par la signature d’un accord avec TomTom, en achetant la technologie de cartographie de Microsoft, et l’achat la compagnie deCarta cette année. La société travaille avec l’Université Carnegie Mellon de Pittsburg pour développer sa technologie de véhicule autonome.

Le PDG de Ford a déclaré que son entreprise devrait être en mesure d’avoir des véhicules entièrement autonome sur les routes où les cartes à haute définition sont disponibles. La clé, dit-il, est de veiller à ce que les questions réglementaires et juridiques soient élaborées.

GM Canada va équiper une flotte de Chevrolet Volt 2017 pour un programme de véhicules autonomes au Centre technique de GM à Warren, Michigan.

Google-patent

Le US Patent & Trademark Office a publié une demande de brevet de Google qui révèle différents aspects de la technologie derrière leurs véhicules autonomes de prochaine génération. L’invention de Google concerne les véhicules autonomes pour conduire un utilisateur ou un passager vers une destination de manière autonome, pour un voyage par exemple. Le brevet couvre tout, des clés cryptées à l’authentification d’un trajet et à divers aspects du véhicule. Par exemple, le véhicule ne fournirait pas à l’utilisateur de volant, ni de freins ou de pédale d’accélérateur. Le passager est tout simplement assis dans le véhicule comme s‘il était dans un taxi. Google parle d’une console de commande pour les utilisateurs et d’un système avec bouton d’arrêt d’urgence. Pour mettre les passagers plus à l’aise, Google lancera un service de conciergerie accessible via la console de l’utilisateur au centre ou via le propre téléphone intelligent de l’utilisateur s’il se sent nerveux ou sur le point de paniquer ou ne sait pas quoi faire si quelque chose va mal, comme déverrouiller la porte du véhicule qui est commandée par un système d’ordinateur de bord.

%d blogueurs aiment cette page :