Transport

Dans un avenir pas si lointain, le transport public est susceptible d’être très différent de ce qui se fait aujourd’hui. Il pourrait contenir des « Hyperloops » et des navettes sans conducteur. En ce qui concerne l’Hyperloop, des travaux sont censés débuter sur une piste d’essai de 6 milliards $ en Californie au cours des prochaines semaines. « La piste d’essai sera limitée à 160 MPH avec des passagers à bord, mais des chariots vides seront testés à des vitesses allant jusqu’à 780 MPH. La force G générée par le système serait similaire à celles rencontrées par les pilotes de Formule 1, et les tubes seraient surtout droits afin de minimiser le stress et la fatigue. » Il y a une ambition de rendre la technologie disponible à l’échelle mondiale.

Plusieurs entreprises européennes proposent des navettes sans conducteur. La navette sans conducteur de EasyMile a été introduite à Singapour et en Californie au cours des dernières semaines.

%d blogueurs aiment cette page :