Covoiturage

Une étude récente de la Global Business Travel Association a révélé que tandis que les voitures et les taxis de location restent les formes les plus courantes de transport terrestre utilisées pour les voyages d’affaires (36 % et 24 % respectivement), les entreprises de covoiturage représentent 11 % du marché, juste derrière le transport avec chauffeur (13 %).

Le service Waze de Google teste un service de covoiturage. Surnommé « RideWith », le service permettra aux navetteurs de covoiturage et ça commence la mise en œuvre en Israël. Uber devrait-il être inquiet au sujet de l’entrée potentielle de ce qui pourrait se révéler un concurrent redoutable ?

En Ontario, un recours collectif a été déposé contre X Uber, Uber XL pour le compte de taxi et de limousine pilotes, les propriétaires et les courtiers. Pendant ce temps, le surintendant de l’assurance de l’Alberta et l’IBAO ont averti les conducteurs Uber de se prévaloir de plus d’assurance.

La région de Waterloo est la première en Ontario à réglementer le covoiturage. « Dans le cadre du nouveau règlement, tous les conducteurs Uber seraient tenus d’avoir un permis de chauffeur de taxi auxiliaire, délivré par la région. Pour obtenir la licence, les conducteurs seraient tenus d’avoir un GPS et un système de télévision en circuit fermé installés dans leurs véhicules, et des polices d’assurance automobile commerciales pour un minimum de 2 millions $. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :