Le semi-remorque autonome

L’État du Nevada a accordé la première licence pour un camion commercial autonome pour rouler sur les routes de l’État. Voici donc le Freightliner Inspiration Truck. Soyons précis : un pilote est toujours nécessaire, ce qui en fait un véhicule de Niveau 3 NHTSA.

Plusieurs intervenants de l’industrie du camionnage accueillent la technologie favorablement. En 2012, aux États-Unis, « 330 000 gros camions ont été impliqués dans des accidents qui ont tué près de 4 000 personnes, la plupart d’entre eux étaient dans des voitures. Environ 90 % ont été causés par une erreur du conducteur ».

Un projet visant à créer un corridor pour camions sans conducteur, du Mexique au Manitoba, est à l’étude par la Central North American Trade Corridor Association.

Cnatca2

 

%d blogueurs aiment cette page :