Le chemin pratique vers les voitures sans conducteurs.

Pendant que Silicon Valley fonce vers l’avenir de l’automobile, Tampa garde un rythme plus gérable.

Jason Bittner affirme « combiner ses déplacements », autant dans sa vie personnelle que du côté professionnel. Son travail est celui de directeur du Center for Urban Transportation (CUTR) de l’University of South Florida– qui est la résidence de la plus grande collection de professeurs à temps plein étudiant les transports publics aux États-Unis, dit-il. C’est 43 chercheurs universitaires et à peu le même nombre d’étudiants-chercheurs, qui travaillent sur 180 projets, ainsi qu’une nouvelle division entièrement consacrée aux voitures sans conducteur appelé l’Institut véhicule autonome, que intégrante Bittner à entièrement développé. Voici combien loin dans le temps que CUTR planifie: il y a 23 jeunes arbres plantés sur la pelouse.

Au moment où ces jeunes arbres seront matures, les voitures sans conducteur seront parmi nous et comme les chariots sans chevaux d’un siècle et demi plus tôt, ils seront un saut quantique en avant de leurs prédécesseurs.

 

Source : RICHARD MORGAN, The Atlantic Citylab

 

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

%d blogueurs aiment cette page :